#StrajkKobiet L’avortement une fois encore menacé en Pologne ðŸ‡µðŸ‡±ðŸ–¤

Les réactionnaires du PiS cherchent par tous les moyens à imposer leur agenda politique. Cet automne, encore une fois, ils tentent de revenir sur les dernières situations où en Pologne un avortement peut encore être pratiqué.

La réaction des femmes polonaises ne s’est pas faite attendre et dès avant la décision du Tribunal constitutionnel, elles se sont mobilisées avec force pour dénoncer cet état de fait. Le mouvement est puissant tel qu’on a pu le voir lors des manifestations monstres à Varsovie les 22, 23 et 30 octobre avec plus de 100 000 participant•es.
Très vite, il a été relayé dans la Sejm (la Diète) par l’opposition et particulièrement par la Gauche unie #Lewica.

📆 Lundi 23 nov ⏰ 13h30

Pour répondre à ces questions : Agnieszka ZUK, professeure, traductrice, auteure polonaise a notamment conçu et dirigé « Hourras et désarrois. Scènes d’une guerre culturelle en Pologne »

Questionnement

Après qu’un premier recul ait été obtenu —suspension de la loi—, le mouvement de protestation va-t-il s’arrêter ou connaître un regain de mobilisation ? La très forte mobilisation est-elle suffisante pour faire plier l’Exécutif et plus encore le Tribunal constitutionnel ? Quels sont les autres projets rétrogrades que le PiS pourraient être dans ses cartons ?

Quelques liens pour approfondir le sujet :

Publié par Aleksander GLOGOWSKI

Permanent de la Fédération de Paris du PS 🌹 Candidat socialiste aux élections européennes de 2004, 2014 et 2019. #Europe Addict 🇪🇺 Je me sens chez moi partout dans l'Union Européenne. Père de deux enfants.

%d blogueurs aiment cette page :